Archives par mot-clé : www.forks.fr

Quand les jardins deviennent un mythe du temps présent

Quand les jardins deviennent un mythe du temps présent, la maison d’édition Phaidon fait paraître Jardins de Jardiniers, un ouvrage consacré aux jardins du monde entier. 250 jardins travaillés par les plus grands paysagistes, designers et horticulteurs donnent un panorama très complet de l’art du jardinage dans sa plus haute expression.
Pour décrypter ce travail, six experts, Ravindra Bhan, Madison Cox, Toby Musgrave, Bill Noble, Dan Pearson, et Made Wijaya ont établi une sélection qui est associée à de très nombreuses photographies, elles-mêmes développées par des notes qui localisent le jardin, son paysagiste, la date de sa création, le type d’espace, le climat, le choix des espèces. Amplement documenté, avec une iconographie Continuer la lecture de Quand les jardins deviennent un mythe du temps présent

LA CONSIGNE

Le titre de l’ouvrage parle peu. Sur la couverture grise  un dessin orange: plissé?  bouquet? fleur? Une énigme, mais aussi une clé. Pour comprendre la philosophie de l’ouvrage, et pour l’appliquer à soi .

Qui n’a pas, un jour, bien avant cette pléthore de volumes de dessins tout faits, imprimés en noir et blancs, crayonné sur un coin de page, dans une marge, à la volée, un signe, une esquisse? Il y a eu le jeu naïf du crayon qui jette sur le papier un trait, un trait qui dérape, appelle un autre trait, échappe au diktat de la représentation, un petit signe qui a d’abord un sens en lui-même, et qui se moque de ressembler ou de copier un quelconque réel.

La Consigne livre 50 pages de dessins, 50 pages de photos, 116 pages pour découvrir la création à l’état le plus primitif, dans sa version la plus immédiate. Des pages où des artistes livrent des croquis en noir et blanc le plus souvent, sur des pages de carnet. Pas d’agencement sophistiqué, c’est une expression brute, une création qui se donne à voir. Les successions de croquis s’imposent, imparfaits, maladroits, sans prétention, mais authentiques dans leurs imperfections, et futurs objets d’art.

De fait, ici, point d’objet au design tapageur, point de marques grandiloquentes.  Les dessins prennent le pas sur l’objet final présenté en miroir sur la page de gauche. Ils guident vers un processus créatif, loin, bien loin de la théâtralité d’un design infatué de lui-même. Bijoutier, lumigraphe, couturier, muraliste, céramiste, laqueur ,dinandier, sculpteur, doreur ornementiste, dominotier …  Les nombreuses et différentes facettes de l’artisanat d’art se dévoilent.

Tout commence par un trait, qui peut rester sobre et produire un siège, ou bien se développer, se croiser à un autre trait, se complexifier et produire une broche, un luminaire ou une sculpture baroque. Chaque page recto livre des dessins , des dessins-signes. Sur la page d’en face chaque créateur explique sa démarche. Des mots simples qui dialoguent avec les croquis. Et, en dessous, une rapide biographie. Et dans cette succession de styles aussi divers, chacun découvre la consigne, un encouragement à poser soi-même ses idées, ses signes, à retrouver sa propre capacité à créer, ce que Christian Jacob, résume par cette formule « Penser avec les mains, manier la pensée ».
Dominique Grimardia

La consigne, La consigne, les dessins des métiers d’art, Les Editions Ateliers d’Art de France, 116 pages.

Continuer la lecture de LA CONSIGNE

Michel-Ange sous le bras. Pas en poche, en B.D

Michel-Ange…..en BD! Impossible, décalé, facile, accrocheur.
Dans le cas de ce livre tous les adjectifs peuvent s’appliquer. Il est des associations audacieuses, mais aucune ne résumera l’ambition de ce livre.

Michel-Ange est une B.D. Le sujet: Tout Michel-Ange in extenso. Telle est en effet l’ambition de ce livre hors normes. Continuer la lecture de Michel-Ange sous le bras. Pas en poche, en B.D

Plus long le chat dans la brume

Plus long le chat dans la brume , Journal d’une monteuse: un livre sur le cinéma, pas vraiment! Un livre d’illustration, pas plus! Un monologue, absolument pas! Un essai alors, pas vraiment. Un livre sur le cinéma, oui et non. Un recueil de poésie… peut être.
Voilà en quelque sorte ce qui caractérise le livre d’Emmanuelle Jay, au titre surprenant  Plus long le chat dans la brume.  C’est ce côté inclassable, qui surprend et charme. Continuer la lecture de Plus long le chat dans la brume

La percutante impertinence d’un citoyen engagé: L’ émule d’Emile

L’ émule d’ Emile est un ouvrage impertinent qui fait appel à la mémoire.  Le citoyen-lecteur  y est en effet  constamment soumis à un flux d’informations en provenance des médias, dans lesquelles les hommes politiques sont au premier rang et sur lesquelles Serge Petitdemange s’exprime avec pugnacité, puisqu’il nous transmet tous les courriers qu’il adresse aux plus hautes instances de la République pour témoigner de dysfonctionnements ou soumettre des voies de réformes. Un rythme intense et une dynamique ascendante dans le choix des sujets entraine dans les nombreux Continuer la lecture de La percutante impertinence d’un citoyen engagé: L’ émule d’Emile