Impertinence et humour avec « La Playlist des philosophes »

Impertinence et humour:  La Playlist des philosophes

Dans cet ouvrage de 308 pages  Marianne Chaillan se livre à un exercice intellectuel aussi stimulant qu’impertinent.  Cette enseignante en philosophie, chargée de cours en Ethique appliquée au département de philosophie d’Aix-Marseille Université joue sur le mode de l’anachronisme et démontre combien la chanson de variétés et la pop peuvent nous initier aux maîtres universels de la philosophie.

Le pari est audacieux, le résultat  séduisant.  Une foule de philosophes de Lucrèce à Levinas, des écoles de philosophie , des grands thèmes ( le bonheur, la foi, la morale, le mystère, le bonheur) structurent ce parcours philosophique et cette initiation philosophico-musicale. C’est comme si Platon, Lucrèce, Sartre et tant d’autres avaient connu les MP3 et les iPod, pour composer la playlist de leurs titres préférés.

En fait l’ouvrage recèle d’exemples empruntés à des penseurs de tous les siècles  comme à des chanteurs de notre temps. Chanteurs et philosophes sont soumis à un éclairage réciproque. Les démonstrations sont poursuivies  à un rythme allègre, la langue est claire, précise, le vocabulaire sans affèterie. Le tout se lit et relit avec plaisir.

Marianne Chaillan tend des passerelles entre philosophie et culture populaire, avec simplicité et efficacité. Et  la citation du classique Boileau,  » ce que l’on conçoit bien, s’énonce clairement, et les mots pour le dire arrivent aisément  » conclut avec  panache cette  nouvelle avancée sur la  » route pop-philosophique » de l’ auteur.

Copyright forksbooks, forksbooks.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.